Marie-Anne RAYMOND

Sujet de thèse : Les infractions de résultat
Directeur de thèse : Valérie MALABAT

Titres universitaires

  • 2012 : Qualification aux fonctions de Maître de conférences
  • 2010 : Doctorat en droit privé et sciences criminelles. Mention très honorable avec les félicitations du jury.
  • 2003 : DEA de droit pénal et de sciences criminelles, Université Montesquieu Bordeaux IV
  • 2002 : Maîtrise de droit privé général et Certificat de sciences criminelles, Université Montesquieu Bordeaux IV
  • 2001 : Licence de droit, Université Montesquieu Bordeaux IV
  • 2000 : DEUG de droit, Université Montesquieu Bordeaux IV

Parcours professionnel

  • 2010-2011 : Travaux dirigés en procédure pénale (L3), en qualité d’ATER  .
  • 2009 : Analyste juridique auprès de Lexis Nexis
  • 2003-2009 : Enseignement en travaux dirigés sur des matières diverses à l’Université Montesquieu Bordeaux IV :
    • Introduction au Droit et Droit civil (droit des personnes et de la famille) en Licence I
    • Droit Civil – Les Obligations en Licence II
    • Droit Pénal Général en Licence II
    • Procédure pénale en Licence III

Travaux et publications

  • « Les infractions de résultat », Travaux de l’Institut de Sciences criminelles et de la Justice, n° 1, Éd. Cujas, octobre 2011, p. 51.
  • 2009 : Contribution à un ouvrage collectif intitulé « La réforme du Code Pénal et du Code de procédure pénale, Opinio doctorum » publié aux éditions Dalloz : article intitulé « Propositions pour un nouveau plan du Code pénal »
  • 2005-2007 : Participation aux actualisations juridiques organisées par l’Institut de sciences criminelles de Bordeaux
  • 2003 : Rédaction d’un mémoire de DEA sur le thème « Les pouvoirs du juge d’instruction en cas de découverte de faits non compris dans sa saisine initiale »